Mon panier
0 article0,00 $US

« L'électronique pour les débutants » qui sèchent les cours mais soudent sans se brûler les doigts

Le livre :  Par où commencer pour débuter en électronique ? Vais-je m’égarer en explorant l’internet ? Il regorge de schémas, mais sont-ils fiables ? Me faut-il un livre avec des montages simples ou plutôt un livre sur les composants ?

Après trente ans de pratique, l’auteur de ce livre, resté l’éternel débutant qui réalisait lui-même son premier montage dès l’âge de dix ans, partage ici sa soif toujours vive d’apprendre. Fin pédagogue, il guide les débutants et répond aux questions que trop de livres laissent en suspens : « Quel type de fer à souder acheter ? »… « Un multimètre à 5 € peut-il suffire ? »… « Un oscilloscope est-il indispensable ? »… « Peut-on installer son montage dans une boîte à cigares ? »…

Rémy Mallard démystifie l’électronique en n’utilisant que ce qu’il vous faut de théorie pour aborder joyeusement la pratique sans risque de faire de grosses bêtises. Vous apprendrez à identifier les composants et leur rôle (résistances, condensateurs, bobines, diodes, transistors, relais, commutateurs…) mais aussi à les récupérer, les tester et les ranger. Bientôt vous saurez lire un schéma, choisir vos outils et mettre en boîte vos montages. Rémy connaît toutes les astuces et vous révèle les pratiques à éviter.

 La matière de cet ouvrage, ce sont des montages simples et ludiques, réalisables sur des plaques d’expérimentation sans soudure : sirène, orgue, chenillard, interrupteur photosensible, thermomètre, alarme, générateur de picotements, indicateur de niveau de liquide, clignotant à vitesse variable selon la lumière ambiante, indicateur à fenêtre programmable, minuterie avec préavis d’extinction, chenillard de style K2000, gradateur de lumière à commande infrarouge.

 

Vous commencerez par le code des couleurs et finirez par programmer des PIC !

 

17 x 23,5 cm | 352 pages | 42,50 € | ISBN 978-2-86661-186-6

 

 

÷÷÷   Kits  ÷÷÷

 

Kit 1 : sirène

comprenant tous les composants de la sirène à 555 du chap. 16 avec une grande plaque d'expérimentation (qui pourra accueillir d'autres montages plus étoffés) et une pince coupante
Outre les composants actifs et passifs (résistances, condensateurs, semi-conducteurs etc), plus un inverseur et un coupleur de pile, un mini haut-parleur, 1 m de fil de câblage et 1 m de soudure, le kit inclut une grande plaque d'essai à 730 contacts et le seul outil indispensable pour commencer l’assemblage : une pince coupante d’électronicien.

 

Kit 2 : chenillard et thermomètre 

 

comprenant tous les composants du chenillard lumineux et le thermomètre du chap. 16 du livre « l'électronique pour les débutants » de Rémy Mallard (sans plaque ni pince, voir kit numéro 1). 

 

Kit 3 : orgue  

Kit d'initiation comprenant tous les composants de l'orgue musical du chap. 16 du livre « l'électronique pour les débutants » de Rémy Mallard (sans plaque ni pince, voir kit numéro 1).

 

 [Photos non contractuelles : les composants inclus dans le(s) kit(s) que vous recevrez ne sont pas nécessairement ceux qui apparaissent sur la photo, mais ils seront au moins équivalents.] 


L'auteur : 

Rémy Mallard est un touche-à-tout. Outre ses activités en électronique et informatique, il prête sa voix pour des documentaires et livres audio, compose de la musique, pratique la vidéo et écrit des nouvelles dont plusieurs ont été publiées.

Il s'est intéressé à son premier schéma de circuit électronique à l'âge de dix ans. À son quatorzième anniversaire, il achève la fabrication de sa radio locale (microphone, casque, platine pour disques vinyle, table de mixage, compresseur de modulation, égaliseur, émetteur FM et antenne). Armé d'un BAC F2 (électronique), il entame sa carrière professionnelle chez TDF puis la poursuit comme expert technique dans le domaine de la radio.

Aujourd'hui, il continue à se former aux métiers de la comédie et de l'écriture.

Comme il le dit : "...la clé de la réussite tient pour une grande part dans l'intérêt qu'on porte aux choses. Les bagages scolaires sont bien entendu appréciés, mais la motivation (l'envie de regarder les choses par le côté et non par le devant) est un plus certain. Soyez intéressé et montrez que vous aimez apprendre, simplement. Et surtout, expérimentez ! Faites des choses de vos petits doigts, ne vous contentez pas de rester derrière votre simulateur informatique. Si un composant grille ou explose devant vos yeux, dites-vous que vous avez de la chance (sauf si bien sûr un fragment incandescent s'est fiché dans votre rétine), et essayez de comprendre ce qui s'est passé, plutôt que de laisser tout tomber. Faites de vos échecs la clé de votre réussite."

 

÷÷÷

 

Extraits du livre

Dans son livre, Rémy Mallard ne s'est pas contenté de ce qu’on ne lit dans plus ou moins tous les livres pour débutants. En cherchant à répondre à toutes les questions qu'on lui a posées sur l'électronique au cours de sa carrière, il dit dans ce livre des choses que l'on ne trouve nulle part ailleurs, mais qu'il vaut mieux connaître. Cet ouvrage est le complément indispensable des cours théoriques.

Il partage le fruit de ses expériences :
« ... Et bien non ! Cela n’est pas évident, pour moi ce type de schéma ne devrait pas exister, à moins que le schéma contienne un petit texte qui indique de façon exhaustive les bornes d’alimentation à raccorder, comme le montre en exemple le schéma de la figure 4.5.c.  »

« ... un jour, j’ai essayé de décortiquer un schéma électronique qui comportait un circuit intégré de type « modulateur équilibré »(MC1496). J’ai vainement cherché les bornes d’alimentation : impossible de les localiser  ! Et pour cause, il n’y en avait pas  ! J’étais convaincu qu’il devait y en avoir, je n’avais pas imaginé un instant que ce circuit intégré, d’un genre nouveau pour moi, pouvait être entièrement « passif ». »

« ... Il arrive en effet que la piste conductrice du potentiomètre soit coupée à certains endroits mais pas à d’autres. Il n’y a rien de tel pour provoquer une panne intermittente et énervante ! »

Il donne des conseils avisés :
« ... Je préconise de travailler avec les deux premières solutions car la troisième rend vraiment bête (et je sais de quoi je parle, je suis passé par là). »

« ... j’ai mis dans un même casier les condensateurs non polarisés de 1 µF et les condensateurs polarisés de 1 µF. Ils se distinguent suffisamment les uns des autres pour que cela ne m’ennuie pas. »

« ... un transformateur d’alimentation 230 V/12 V risque de provoquer une grosse flamme et de la fumée ! Je l’ai fait une fois par erreur, je ne vous le souhaite pas, même si vous aimez les émotions fortes. Par contre, le transformateur d’alimentation 230 V/12 V peut servir pour produire une tension de 230 V... »

« ... Quand c’est le cas, il est impératif de câbler la bobine dans le bon sens, sinon on grille la diode intégrée dès la première activation... »

« ... Un conseil donc si vous possédez des revues et que vous devez faire le ménage car la place vient à manquer : jetez les pages de pub, mais gardez tout le reste, même si a priorivous pensez que telle ou telle page sur tel ou tel sujet ne vous intéressera jamais. »

Ses explications sont imagées :
« ... Il n’y a rien de plus décourageant que d’ouvrir un coffret d’aspect extérieur irréprochable et dans lequel on découvre avec stupeur un plat de spaghetti. Pour regrouper les câbles, vous utiliserez des serre-câbles en plastique ou... »

... et souvent drôles :
« ... J’ai tendance à conseiller aux débutants des kits simples alimentés par pile, en oubliant que mes parents n’ont pas spécialement eu peur que je m’électrocute avec un appareil alimenté sur le secteur (ou alors ils ont fait un terrible effort pour me le cacher). »

« ... Si l’unité dB est affublée d’un suffixe alors on a affaire à une indication liée à une valeur absolue. Si vous avez besoin d’aller à la pharmacie, allez-y, je vous attend. »

Il n'oublie pas la pratique :
« 18.6.4 Minuterie avec préavis d’extinction
Cette minuterie permet d’allumer une LED haute luminosité lorsqu’on appuie sur un bouton-poussoir et de l’éteindre automatiquement au terme d’un délai défini à l’avance. Pour ne pas prendre l’utilisateur au dépourvu, une quarantaine de secondes avant l’extinction totale, le système coupe la lumière pendant une seconde toutes les cinq secondes pour prévenir l’utilisateur que la lampe va bientôt s’éteindre définitivement. Une nouvelle pression sur le bouton-poussoir permet de relancer la temporisation. Cet ustensile qui pourra trouver sa place dans un débarras ou un réduit prend la forme du schéma électronique de la figure 18.6.4.a. »

« 18.6.5 Chenillard style K2000 lumineux et sonore
Les effets lumineux ou sonores sont les plus prisés des débutants en électronique. Ce circuit reproduit l’effet lumineux style « K2000 » en y ajoutant un son dont la tonalité change en même temps que les LED défilent. Bien sûr le son n’a rien d’obligatoire et peut être supprimé. Le schéma de cette drôle de bête est gracieusement offert à la figure 18.6.5.a. »

 

Rémy Mallard explique en vidéo ...

1. comment utiliser une plaque d'expérimentation sans soudure

 

2. assembler le clignotant à CD4093 (chapitre 16.3.3)

 


3.  assembler la  sirène à NE555 (chapitre 16.3.1)

 

 

NOUVEAU ! (mise à jour : août 2012)

4.  détecteur d'électricité statique (chapitre 16.2.3)

 

 

NOUVEAU ! (mise à jour : février 2013)

5.  thermomètre à LED (chapitre 16.2.3)

 

 

NOUVEAU ! (mise à jour : octobre 2013)

6.  Chenillard 10 LED (chapitre 16.3.4)

 

NOUVEAU ! (mise à jour : janvier 2015)

7.  Orgue chapitre (16.3.2)

 

 

Extraits + table des matières [5,9 Mo]

Listes de composants des montages d'expérimentation [9,1 Ko]

 

Feuilles de caractéristiques des composants utilisés dans les montages d'expérimentation[6,8 Mo]:  

Compléments aux sections 2.10.4 [1,5 Mo] et 18.5.2 [1,2 Mo] 

Programmes PIC (chap.18) [185 Ko]

 

 

Errata dans la première édition : (corrigés dans la deuxième édition)

au bas de la page 283, il faut lire

- première colonne : Si votre multimètre ne dispose pas de la fonction "Test diode", il convient de mettre en place le circuit simple présenté en figure 24.3.1.a.

- deuxième colonne : cela signifie que le composant est défectueux (coupée, elle ne conduit jamais) ou alors qu'il ne s'agit pas d'une diode standard.

  

 

 
 
 

CONTACTEZ-NOUS