Test du récepteur ATS25 max-Decoder

    • par Jan Buiting
    • Temps de lecture : 13 min

    73, tous les radioamateurs et fans de radio ! Une fois de plus, Elektor présente une combinaison remarquable de technologie embarquée et de radio sous la forme de l'ATS25 max-Decoder, un récepteur DSP multimode LW/SW/MW/FM/Radio-amateur puissant et ultra-compact, alimenté par un cœur ESP32 et doté d'une connectivité Wi-Fi pour des modes de décodage avancés.

    La radio en général et le radio amateurisme en particulier, ont été des secteurs d'application avant-gardistes, stimulants et gratifiants, pour les amateurs de microcontrôleurs, de programmation et de petits systèmes embarqués. Cela est principalement dû à l'arrivée, il n'y a pas si longtemps, de circuits intégrés et de modules intégrés, qui se chargent de tout les traitements des signaux à haute fréquence. Ils offrent ensuite un ensemble de broches adaptés à des niveaux numériques pour le contrôle et même pour l'émission de niveaux numériques. Qu'est-ce qu'un programmeur peut demander de plus ?

    Embarqué - avec une radio incluse

    La famille de circuits intégrés qui a réussi à encourager même les plus fervents partisans de la technologie RF, entièrement analogique, à adopter (ou au moins à accepter) le « numérique » est la série SkyWorks Si473x. Le Si4735 est un « récepteur radio CMOS 100% AM/FM/SW/LW », ce qui signifie qu'il intègre la fonction de tuner complète, de l'entrée de l'antenne à la sortie audio. Bien que la puce soit devenue très populaire parmi les radioamateurs et autres amateurs de radio, lorsque le logiciel Arduino est apparu pour elle, ses superbes performances n'ont pas été pleinement exploitées. C'est alors qu'un groupe international de radioamateurs et de programmeurs s'empare d'un microcontrôleur légèrement plus puissant, appelé ESP32, et commence à écrire des logiciels très intéressants. Et cela non seulement pour les bandes de radiodiffusion LW/MW/SW/FM, mais aussi pour les bandes de radioamateurs de 160 m à 10 m et les « modes amateurs » associés, tels que la CW, RTTY, USB/LSB, FAX, et autres.

    La puce Si4735 et le microcontrôleur ESP32 ont d'abord été utilisés conjointement dans le récepteur multimode « ATS25 ». Il existe depuis quelques années maintenant, et fonctionne bien, en tant que radio polyvalente pour l'écoute des émissions et les communications des radioamateurs. Récemment pourtant, le groupe « Jstvro » a toutefois ajouté un certain nombre d'options, un décodage numérique avancé, le Wi-Fi et un traitement audio DSP plus intelligent à l'ATS25 standard, qui a en fait été complètement remanié en termes de logiciel de contrôle.

    C'est incroyable comme c'est petit !

    La première chose qui m'a frappé lorsque j'ai déballé mon exemplaire d'évaluation de l'ATS25 max-Decoder a été sa taille compacte, sa robustesse, son poids léger et la présence d'une seule commande sur le panneau avant. Un bouton de 40 mm de diamètre avec la première impression d'un encodeur rotatif avec bouton-poussoir. Au dos de la radio se trouvent deux entrées d'antenne, avec une prise SMA pour l'antenne Wi-Fi (2,4 GHz) et une prise BNC pour l'antenne radio. Il y a également un connecteur USB-C, qui sert à la fois à charger la batterie interne Li-Ion et à communiquer avec votre PC. Une prise casque et deux commutateurs à glissière complètent « l'interface utilisateur » sur le panneau arrière.

    J'ai été agréablement surpris par la présence d'un stylet dans l'emballage, d'une antenne Wi-Fi pliable, d'une antenne télescopique pour la FM, d'un câble USB-C et même d'un chiffon pour protéger l'écran tactile de la poussière ou le nettoyer je suppose. En dehors de la radio bien sûr, la meilleure découverte dans le coffret était le manuel de l'ATX25 max-Decoder. Et bien qu'il ne soit pas parfait, c'est une bonne qualité par rapport à l'habituel charabia que l'on trouve avec les produits électroniques chinois. Le manuel de 24 pages est correctement imprimé, comporte des images claires avec des légendes et des sous-titres pour montrer les fonctions les plus importantes, et vaut vraiment la peine d'être parcouru avec la radio éteinte ! J'ai été informé que Elektor envisageait d'améliorer le manuel et d'imprimer sa propre version.

    L'antenne d'abord, toujours

    Tous les fans de microcontrôleurs ne doivent pas oublier une chose, le meilleur ami de votre radio c'est une bonne antenne, et non pas les bits et les octets. L'antenne télescopique fournie est excellente pour la réception en bande FM lorsqu'elle est complètement déployée, mais si vous l'utilisez sur les canaux LW/MW/SW ou sur les bandes amateur, vous serez déçu. Au lieu de cela, déroulez au moins 10 mètres de fil souple, suspendez-le à l'extérieur et attachez simplement l'extrémité libre à l'antenne télescopique. C'est alors que le plaisir commence, sauf si.... comme dans mon cas, il y a des interférences massives provenant de sources (numériques) telles que les lumières leds, les ordinateurs, les smartphones et mon installation de panneaux solaires de 7,5 kWc, en particulier l'onduleur triphasé SolarEdge. Je l'ai donc désactivé et me suis débarrassé des harmoniques espacées de 180 kHz, comme des signaux parasites s'étendant bien au-delà de 60 MHz. Le bruit interne de l'ATS25 est présent mais gérable, comme je l'ai constaté en réduisant l'entrée de l'antenne à l'aide d'une terminaison de 50 ohms. Le reste du bruit provient de l'encodeur rotatif et de l'écran OLED.

    En raison de la propagation des ondes radio, la réception diurne dans les bandes MW et LW est médiocre, même si vous disposez d'une antenne filaire. Cependant, l'ATX25 max-Decoder a été capable de trouver plusieurs stations autour de 675 kHz et 1000 kHz, et s'est avéré fonctionner aussi bien que mon Grundig Yacht-Boy et même une radio à tube Philips « BX » des années 1960, tous deux utilisant des antennes ferrite. J'ai également trouvé le bon vieux émetteur de Droitwich sur 198 kHz LW avec un compte rendu de match de cricket de la BBC. La bande MW en particulier s'anime dans les heures du soir, et il est très amusant de la parcourir pour trouver des stations pirates et des émetteurs à faible puissance pour un usage privé.

    Ultra-Portable ATS25 max-Decoder Receiver
    Recherche d'activité sur la bande MW à l'aide de l'analyseur de spectre intégré. Il n'y a pas grand-chose à entendre pendant la journée, mais à la tombée de la nuit, la fête commence.

    Sur mon ATX25 max-Decoder, la bande FM s'étend de 64 à 108 MHz, ce que je n'avais jamais vu auparavant, et donc me permet au moins de surveiller la bande des 4 mètres (70 MHz), qui n'est pas disponible dans les bandes radioamateurs (HAM). J'ai également capté du trafic radio de la police sur 80 MHz, juste de l'autre côté de la frontière, en Allemagne.

    J'ai finalement remplacé l'antenne par une antenne loop, qui réagit aux champs magnétiques au lieu des champs électriques, comme le fait l'antenne filaire ordinaire. Pourtant, la petite antenne boucle disponible chez Elektor se termine par un connecteur SMA, alors que le récepteur ATS25 est équipé d'une prise BNC. J'ai donc fabriqué un adaptateur en ajoutant en série un adaptateur SMA-BNC et un adaptateur BNC mâle-mâle. Cela a bien fonctionné et a permis de réduire considérablement les bruits artificiels, grâce au fait que la boucle est directive et peut donc être réglée pour éliminer les sources de bruit telles que les lampes à leds, les écrans LCD, etc.

    ATS25 max-Decoder manual
    Mon adaptateur SMA-BNC improvisé (en deux parties mais à 50 ohms), l'indispensable stylet (à gauche) et le manuel en version papier.

    l est préférable de suspendre l'antenne loop à l'extérieur, aussi loin que possible des sources de bruit, et d'introduire le câble à l'intérieur jusqu'à votre récepteur.

    The YouLoop
    La « YouLoop » de la boutique Elektor est un bon point de départ pour une antenne efficace. Rappelez-vous cependant qu'elle n'est pas vraiment adaptée à une utilisation permanente à l'extérieur. De plus, il ne doit rien y avoir à l'intérieur de la boucle :-)

    Bienvenue à la radio

    Une fois que l'on connaît les subtilités de la propagation des ondes radio, l'accord et l'écoute du max-Décodeur ATS25 sont du même niveau que ceux de nombreux récepteurs « classiques ». J'ai pensé qu'il fallait s'habituer à utiliser l'ATS25 avec le stylet fourni. Au début, j'ai égaré mon stylet, et j'ai été obligé de sélectionner certains champs et icônes très petites sur l'écran tactile avec le du bout du doigt, mais cela a également fonctionné. Un autre petit problème a été de maintenir la radio en place et de la positionner légèrement en angle avec le câble coaxial plutôt rigide (semi-rigide) de l'antenne en boucle connectée à l'arrière. J'ai résolu ce problème en plaçant la radio sur un support pour smartphone. Oui, je suis habitué aux récepteurs ondes courtes pesant 20 kg et plus (Collins, Hallicrafters, etc.)

    Smartphone holder secures the receiver
    J'ai utilisé un support de smartphone bon marché pour fixer le récepteur à un angle confortable pour la visualisation et l'utilisation. Le stylet a également trouvé sa place.

    J'ai pu écouter de nombreux QSO locaux sur les 80 mètres SSB (3,5 MHz), qui est vraiment une bande « causerie » avec des distances diurnes allant jusqu'à 300 km entre les stations. Sur 20 mètres (14 MHz), j'ai pu recevoir l'antique RTTY et même un peu de SSTV que je n'ai pas essayé pourtant de décoder sur mon PC. La bande des 40 mètres (7 MHz) est idéale pour exercer les capacités de décodage automatique de la CW de l'ATS25 max-Decoder, à condition que la radio soit reliée à votre réseau Wi-Fi local.

    Receiver bands list
    À l'équipe de Jstvro (et les lecteurs d'Elektor), pouvons-nous avoir les VLF, les 4 mètres (70 MHz) et aussi les 2 mètres (144 MHz), s'il vous plaît ?

    J'ai trouvé que les fonctions AGC (contrôle automatique de gain) et d'atténuation RF étaient légèrement incohérentes et incapables d'écarter les stations de forte puissance dans les bandes, comme avec certaines émissions chinoises.

    Se connecter à internet avec le Wi-Fi

    De nombreuses fonctions de décodage numérique avancées, telles que FT8 et CW, mais aussi la synchronisation NTP, dépendent en partie ou entièrement de la connexion à l'Internet. L'ATS25 max-Decoder est facile à connecter, mais le processus est perfectible en ce qui concerne les instructions. La connectivité Wi-Fi, bien que cruciale pour le fonctionnement de la radio, est expliquée de manière assez vague à la dernière ( ! ) page du manuel. Plusieurs étapes ne sont pas précisées.

    ATS25 max-Decoder pages of menus
    Les menus... l'ATS25 max-Decoder en a des pages et des pages.

    Ce qui est rassurant, c'est que Elektor fournit l'ATS25 max-Decoder avec la clé de produit enregistrée, ce qui vous évite de devoir en demander une au fabricant. La clé de produit est affichée, bien en vue, lorsque vous allumez la radio. Je vous suggère de la noter et de la conserver en lieu sûr. Ensuite, le défi consiste à trouver le menu qui permet à la radio de se connecter à votre réseau Wi-Fi. Bien sûr, c'est sur l'une des dernières pages du menu SETUP ! Après avoir allumé la radio, appuyez sur NEXT, puis SETUP, puis NEXT (environ 15 fois ! ) jusqu'à ce que vous voyiez le menu « BT/Wi-Fi » . Là, activez  « Wireless on » et ensuite « Select AP ». L'étape suivante consiste à sélectionner le réseau Wi-Fi souhaité et à saisir le mot de passe. Mon balayage du Wi-Fi a échoué à plusieurs reprises, le logiciel s'est bloqué et j'ai été obligé d'éteindre et de rallumer la radio. Quittez le menu et enregistrez vos paramètres. De retour en mode radio, touchez le symbole Wi-Fi sur l'écran (il est minuscule !) et il s'allumera en vert. Vous êtes maintenant connecté et prêt à profiter des brillants utilitaires en ligne créés par le groupe Jstvro, spécialement pour l'ATS25 max-Decoder.

    Receiver developers
    Il faut rendre à César ce qui appartient à César. 73 aux développeurs !

    Avec votre clé d'enregistrement, vous êtes également couvert par les mises à jour logicielles. Ma radio indique qu'elle fonctionne avec la version « Air 4.17 Beta » et je n'ai pas pu sélectionner « Bluetooth » dans le menu BT/Wi-Fi, donc je suppose que cela nécessite une mise à jour ou une extension dans un futur proche.

    Ce que j’aime et mes attentes

    L'échelle d'accord « rétro » et le S-mètre, ainsi que le mode FT8 et le décodeur CW sont rapidement devenus mes caractéristiques préférées de cette radio équipée d'un ESP, avec son nombre incroyable d'options et de fonctionnalités.

    Receiver retro mode
    Tout à fait charmant, le style « rétro » de l'échelle de fréquences.

    La portabilité de la radio et sa batterie rechargeable qui dure plusieurs heures, en font un excellent choix pour une utilisation en extérieur, à l'abri des bruits parasites. Le réglage et l'utilisation de l'ATS25-max Decoder sont un plaisir une fois que l'on a pris l'habitude d'utiliser le stylet fourni pour sélectionner les bons menus. La qualité sonore du haut-parleur interne est bonne, mais je préfère brancher mes écouteurs, empruntés à mon smartphone Samsung. Ils fonctionnent mieux et n'ennuieront pas vos colocataires.

    Pour cet article, je n'ai pas eu le temps d'installer un IDE sur mon PC, de lancer PUTTY à 115 200 bauds et de lire les messages décodés et les informations sur les stations sur mon PC. Qu'est-ce qui manque ? Pas grand chose et certainement des choses réalisables dans le futur, car la radio est vraiment une véritable centrale logicielle. J'aurais aimé :

    • Une réception en bande VLF, disons 50 kHz à 200 kHz pour les stations de synchronisation DCF/MSF, les appareils à basse fréquence, etc.
    • Une réception de la bande des 2 m (144-146/148 MHz)
    • Une réception de la bande aviation VHF (non autorisée dans tous les pays)
    • NBFM (modulation de fréquence à bande étroite) pour la bande CB (40 canaux, européen)
    • Un peu moins d'italien dans le manuel (anglais)
    • De meilleures indications pour la configuration du Wi-Fi

    Maintenant, puisque l'ATS25 max-Decoder est équipé d'un ESP32 et que les lecteurs d'Elektor sont à la fois nombreux et compétents en ce qui concerne le codage pour cette plateforme, je suis certain que tous les points ci-dessus peuvent être remplis, sinon surmontés « S9 » (avec beaucoup de succès).


    Le ATS25 max-Decoder avec la clé de produit préenregistrée est disponible en tant que produit Elektor Labs Selected dans la boutique Elektor.

    Traduction : Laurent RAUBER



    Tags


    Connexion

    Mot de passe oublié ?

    Vous n'avez pas encore de compte ?
    Créer un compte