Arduino-Nano

Description

Caractéristiques

Microcontrôleur ATmega328
Tension de fonctionnement (niveau logique) 5 V
Tension d'entrée (recommandée) 7-12 V
Tension d'entrée (limites) 6-20V
Broches d'E/S numériques 14 (dont 6 avec sortie PWM)
Broches d'entrée analogique 8
Courant CC par broche E/S 40mA
Mémoire flash 16 Ko (ATmega168) ou 32 Ko (ATmega328) dont 2 Ko utilisés par le chargeur de démarrage
SRAM 1 Ko (ATmega168) ou 2 Ko (ATmega328)
EEPROM 512 octets (ATmega168) ou 1 Ko (ATmega328)
Vitesse de l'horloge 16 MHz
Dimensions 18x45mm

Source de courant

L'Arduino Nano peut être alimenté via la connexion USB Mini-B, une alimentation externe non régulée de 6 à 20 V (broche 30) ou une alimentation externe régulée de 5 V (broche 27). La source d'alimentation est automatiquement sélectionnée sur la source de tension la plus élevée.

Mémoire

  • L'ATmega168 dispose de 16 Ko de mémoire flash pour stocker le code (dont 2 Ko sont utilisés pour le chargeur de démarrage), 1 Ko de SRAM et 512 octets d'EEPROM.
  • L'ATmega328 dispose de 32 Ko de mémoire flash pour le stockage du code (dont 2 Ko sont également utilisés pour le chargeur de démarrage), 2 Ko de SRAM et 1 Ko d'EEPROM.

Entrée et sortie

Chacune des 14 broches numériques du Nano peut être utilisée comme entrée ou sortie, en utilisant les fonctions pinMode() , digitalWrite() et digitalRead() . Ils fonctionnent à 5 V.

Chaque broche peut fournir ou recevoir un maximum de 40 mA et possède une résistance de rappel interne (désactivée par défaut) de 20 à 50 kohms.

Communication

L'Arduino Nano dispose d'un certain nombre de fonctionnalités pour communiquer avec un ordinateur, un autre Arduino ou d'autres microcontrôleurs.

Les ATmega168 et ATmega328 fournissent une communication série UART TTL (5 V), disponible sur les broches numériques 0 (RX) et 1 (TX). Un FTDI FT232RL sur la carte canalise cette communication série via USB et les pilotes FTDI (inclus avec le logiciel Arduino) fournissent un port COM virtuel au logiciel de l'ordinateur.

Le logiciel Arduino comprend un moniteur série qui permet d'envoyer des données textuelles simples vers et depuis la carte Arduino. Les LED RX et TX de la carte clignoteront lorsque les données seront envoyées via la puce FTDI et la connexion USB à l'ordinateur (mais pas pour les communications série sur les broches 0 et 1).

Une bibliothèque SoftwareSerial permet la communication série sur chacune des broches numériques du Nano.

Programmation informatique

L'Arduino Nano peut être programmé avec le logiciel Arduino ( télécharger ).

L'ATmega168 ou l'ATmega328 de l'Arduino Nano est livré avec un chargeur de démarrage qui vous permet de télécharger un nouveau code sans utiliser de programmeur matériel externe. Il communique en utilisant le protocole STK500 d'origine ( référence , fichiers d'en-tête C ).

Vous pouvez également contourner le chargeur de démarrage et programmer le microcontrôleur via l'en-tête ICSP (In-Circuit Serial Programming) avec Arduino ISP ou similaire ; voir ces instructions pour plus de détails.

Réinitialisation automatique (logicielle)

Plutôt que de nécessiter une pression physique sur le bouton de réinitialisation avant un téléchargement, l'Arduino Nano est conçu de manière à permettre sa réinitialisation par un logiciel exécuté sur un ordinateur connecté.

L'une des lignes de contrôle d'alimentation matérielle (DTR) du FT232RL est connectée à la ligne de réinitialisation de l'ATmega168 ou de l'ATmega328 via un condensateur de 100 nF. Lorsque cette ligne est affirmée (prise au niveau bas), la ligne de réinitialisation descend suffisamment longtemps pour réinitialiser la puce.

Le logiciel Arduino utilise cette capacité pour vous permettre de télécharger du code en appuyant simplement sur le bouton de téléchargement dans l'environnement Arduino. Cela signifie que le chargeur de démarrage peut avoir un délai d'attente plus court, car la réduction du DTR peut être bien coordonnée avec le début du téléchargement.

Fiche produit

Caractéristiques Microcontrôleur ATmega328 Tension de fonctionnement (niveau logique) 5 V Tension d'entrée (recommandée) 7-12 V Tension d'entrée (limites) 6-20V Broches... Lire la suite

Pas d'évaluation

€ 22,95 TVA incluse
Membres € 20,66

    • Expédier aujourd'hui ? Commandez dans Apr 21, 2024 17:00:00 +0200

    Détails

    SKU : 17002
    EAN : 8058333490342

    Description

    Caractéristiques

    Microcontrôleur ATmega328
    Tension de fonctionnement (niveau logique) 5 V
    Tension d'entrée (recommandée) 7-12 V
    Tension d'entrée (limites) 6-20V
    Broches d'E/S numériques 14 (dont 6 avec sortie PWM)
    Broches d'entrée analogique 8
    Courant CC par broche E/S 40mA
    Mémoire flash 16 Ko (ATmega168) ou 32 Ko (ATmega328) dont 2 Ko utilisés par le chargeur de démarrage
    SRAM 1 Ko (ATmega168) ou 2 Ko (ATmega328)
    EEPROM 512 octets (ATmega168) ou 1 Ko (ATmega328)
    Vitesse de l'horloge 16 MHz
    Dimensions 18x45mm

    Source de courant

    L'Arduino Nano peut être alimenté via la connexion USB Mini-B, une alimentation externe non régulée de 6 à 20 V (broche 30) ou une alimentation externe régulée de 5 V (broche 27). La source d'alimentation est automatiquement sélectionnée sur la source de tension la plus élevée.

    Mémoire

    • L'ATmega168 dispose de 16 Ko de mémoire flash pour stocker le code (dont 2 Ko sont utilisés pour le chargeur de démarrage), 1 Ko de SRAM et 512 octets d'EEPROM.
    • L'ATmega328 dispose de 32 Ko de mémoire flash pour le stockage du code (dont 2 Ko sont également utilisés pour le chargeur de démarrage), 2 Ko de SRAM et 1 Ko d'EEPROM.

    Entrée et sortie

    Chacune des 14 broches numériques du Nano peut être utilisée comme entrée ou sortie, en utilisant les fonctions pinMode() , digitalWrite() et digitalRead() . Ils fonctionnent à 5 V.

    Chaque broche peut fournir ou recevoir un maximum de 40 mA et possède une résistance de rappel interne (désactivée par défaut) de 20 à 50 kohms.

    Communication

    L'Arduino Nano dispose d'un certain nombre de fonctionnalités pour communiquer avec un ordinateur, un autre Arduino ou d'autres microcontrôleurs.

    Les ATmega168 et ATmega328 fournissent une communication série UART TTL (5 V), disponible sur les broches numériques 0 (RX) et 1 (TX). Un FTDI FT232RL sur la carte canalise cette communication série via USB et les pilotes FTDI (inclus avec le logiciel Arduino) fournissent un port COM virtuel au logiciel de l'ordinateur.

    Le logiciel Arduino comprend un moniteur série qui permet d'envoyer des données textuelles simples vers et depuis la carte Arduino. Les LED RX et TX de la carte clignoteront lorsque les données seront envoyées via la puce FTDI et la connexion USB à l'ordinateur (mais pas pour les communications série sur les broches 0 et 1).

    Une bibliothèque SoftwareSerial permet la communication série sur chacune des broches numériques du Nano.

    Programmation informatique

    L'Arduino Nano peut être programmé avec le logiciel Arduino ( télécharger ).

    L'ATmega168 ou l'ATmega328 de l'Arduino Nano est livré avec un chargeur de démarrage qui vous permet de télécharger un nouveau code sans utiliser de programmeur matériel externe. Il communique en utilisant le protocole STK500 d'origine ( référence , fichiers d'en-tête C ).

    Vous pouvez également contourner le chargeur de démarrage et programmer le microcontrôleur via l'en-tête ICSP (In-Circuit Serial Programming) avec Arduino ISP ou similaire ; voir ces instructions pour plus de détails.

    Réinitialisation automatique (logicielle)

    Plutôt que de nécessiter une pression physique sur le bouton de réinitialisation avant un téléchargement, l'Arduino Nano est conçu de manière à permettre sa réinitialisation par un logiciel exécuté sur un ordinateur connecté.

    L'une des lignes de contrôle d'alimentation matérielle (DTR) du FT232RL est connectée à la ligne de réinitialisation de l'ATmega168 ou de l'ATmega328 via un condensateur de 100 nF. Lorsque cette ligne est affirmée (prise au niveau bas), la ligne de réinitialisation descend suffisamment longtemps pour réinitialiser la puce.

    Le logiciel Arduino utilise cette capacité pour vous permettre de télécharger du code en appuyant simplement sur le bouton de téléchargement dans l'environnement Arduino. Cela signifie que le chargeur de démarrage peut avoir un délai d'attente plus court, car la réduction du DTR peut être bien coordonnée avec le début du téléchargement.

    Derniers produits consultés

    Connexion

    Mot de passe oublié ?

    Vous n'avez pas encore de compte ?
    Créer un compte